fbpx

Parfois on essaye de les contrôler pour éviter qu’elles ne nous envahissent.

Bonne idée ? Non, vous risquez d’obtenir le résultat opposé à celui que vous recherchez.

Peur, colère, douleur, joie, ne se laissent pas dompter si facilement !

La preuve ?

yellUne COLÈRE que l’on contient va se transformer en sentiment de rage.

surprisedUne PEUR que l’on ne veut pas ressentir se transforme en panique.

laughingUn RIRE que l’on retient se transforme en fou-rire.

cryUn sparadrap que l’on retire précautionneusement pour éviter la DOULEUR, devient une torture.

Plus vous résistez à une émotion, plus vous l’amplifiez.

UNE EMOTION NE SE CONTRÔLE PAS, ELLE SE GÈRE

Comment gérer une émotion ?

D’abord en la reconnaissant, ensuite en apprenant à l’accueillir.

Comment faire avec les émotions de nos enfants ?

Exemple : Un enfant qui a peur de rater un examen :

Premier réflexe : le rassurer « Tu es capable, aie confiance en toi »

Ça peut marcher, mais si malgré vos efforts rien n’y fait, stoppez votre message qui est « tu ne devais pas avoir peur ».

Ce message ne marche pas car vous lui demandez de nier la peur qui l’envahit.

Optez pour le message inverse : « tu peux avoir peur ».

Vous reconnaissez son émotion, puis aidez-le à l’accueillir en regardant en face avec lui ce qui lui fait peur .

Quand on regarde sa peur en face, elle fait moins peur.

C’est comme les fantômes… Ils disparaissent quand on les regarde en face.

Il ne faut jamais nier les émotions au risque de les aggraver.

Vous pouvez apprendre à gérer vos émotions.

C’est possible # Thérapie Brève Stratégique # Palo Alto.